COMMENTAIRE BIBLIQUE SUR L’ÉVANGILE SELON MATTHIEU Henry Bryant

15/06/2014 13:08
COMMENTAIRE BIBLIQUE SUR L’ÉVANGILE SELON 
 
MATTHIEU 
 
Henry Bryant 
 
AVANT-PROPOS 
 
La Bible est la Parole de Dieu. Révélation de la pensée divine, elle contient des richesses profondes et inépuisables. Expression de sa volonté, elle donne à l’homme, au moyen de la connaissance de Jésus-Christ, « tout ce qui contribue à la vie et à la piété » (#2P 1:3). Dieu désire vivement que chacun de ses enfants la médite, qu’il la connaisse intimement, qu’il sache la « dispenser droitement » et s’en servir comme « l’épée de l’Esprit » (#Ps 1:3, 2Ti 2:15, Ep 6:17). Il est aussi impératif que le chrétien arrive à une interprétation correcte des textes. 
 
   Un des outils qui peut l’aider à atteindre ces buts est le commentaire biblique. Confronté à un passage qu’il ne comprend pas, il pourra consulter ainsi d’autres exégètes pour y découvrir leurs explications du texte. Il y trouvera des implications et des applications pratiques d’un passage, qu’il n’aura pas vues dans sa propre lecture. Il enrichira sa connaissance de la Bible en apprenant davantage sur le contexte socioculturel des livres de l’Écriture. 
 
   Avant de se servir d’un outil, il est important de connaître ses fonctions, son mode d’emploi et ses limitations. Pour ce qui concerne les fonctions de ce commentaire sur l’Évangile selon Matthieu, nous avons essayé de répondre à deux besoins : 
 
1.    la clarification de textes difficiles à comprendre ;
 
2.    les implications de ces passages pour notre vie en Christ aujourd’hui.
 
 
   Nous avons négligé toutes les questions qui à nos yeux sont secondaires et du domaine du théologien. Nous nous sommes efforcés de rester accessibles à tous, sans perdre de vue que le but principal de toute étude de l’Écriture est de grandir dans la grâce et la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ (#2P 3:18). 
 
   Le mode d’emploi est important pour qui veut profiter au maximum de sa lecture. Ce commentaire ne remplira son rôle que s’il est consulté bible en mains. Ce n’est qu’un soutien qui suppose la connaissance du texte, source unique de rafraîchissement spirituel. 
 
   Nous présentons cet ouvrage avec un sens aigu de ses limitations. Commenter la vérité, vouloir éclaircir la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, voilà une entreprise osée ! Que le lecteur différencie bien entre la Parole de Dieu et les explications suggérées dans ce commentaire. Nous avons aussi pleinement conscience de notre insuffisance dans la rédaction de ces notes, écrites dans une langue qui n’est pas la nôtre et obligeamment corrigée par quelques frères et sœurs en Christ. Nous le présentons malgré tout avec la prière que d’autres, plus qualifiés que nous, le complèteront et le corrigeront par la suite. 
 
   L’Écriture commande de rendre « l’honneur à qui vous devez l’honneur » (#Ro 13:7). C’est pourquoi l’auteur tient à souligner le rôle important d’autres commentaires dans la rédaction de ce livre, qui ne sont mentionnés dans les notes que lorsqu’ils sont cités directement, afin de simplifier le texte. Le lecteur en trouvera la liste dans la bibliographie. L’auteur veut également exprimer sa reconnaissance à tous ceux qui l’ont aidé dans la préparation de cet ouvrage, et tout particulièrement au Dr Jean-Jacques NIEZ qui a passé d’innombrables heures dans la correction du texte. Sans lui, ce livre n’aurait pas été possible. 
 
INTRODUCTION 
 
« La vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ » (#Jn 17:3). Selon l’enseignement de Jésus, l’essentiel du christianisme consiste donc à chercher à le connaître personnellement et son Père à travers lui. Ceux qui lisent les Évangiles - celui selon Matthieu, par exemple, pour se documenter sur la vie de Jésus restent insatisfaits ; les évangélistes n’ont pas écrit une biographie. Ceux par contre qui cherchent dans ces écrits à y rencontrer et à suivre leur Sauveur et leur Maître trouvent tout ce qui leur est nécessaire. « Sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés » (#2P 1:3). Par définition même, le chrétien est disciple de Jésus-Christ, d’où l’importance de cet Évangile que Matthieu nous laisse, car mieux nous connaîtrons Jésus-Christ, mieux nous saurons lui plaire et vivre pour lui. 
 
1. Les particularités de l’Évangile selon Matthieu 
 
Chaque Évangile est un portrait de Jésus-Christ, peint en paroles par quatre hommes assez différents, tous poussés par l’Esprit Saint de Dieu (#2P 1:21). Pris ensemble, ces livres nous offrent un tableau précis, digne de foi, et harmonieux de la personne, de l’œuvre et de la pensée de celui que Dieu envoya pour être le Sauveur du monde (#Jn 4:42), le Messie tant attendu par son peuple. Examiné séparément, chacun décrit Jésus sous une lumière qui lui est propre, avec une orientation particulière afin de mieux communiquer la bonne nouvelle à ses propres lecteurs. Dans les grandes lignes, ces quatre portraits semblent bien s’accorder avec quatre annonces prophétiques concernant le Messie qui devait venir, comme le suggère le tableau ci-dessous. 
 
  
 
2. Destinataires de l’Évangile selon Matthieu : Les Juifs premièrement 
 
Matthieu écrivait pour le peuple juif - son peuple - dans lequel il habitait et travaillait comme publicain, ou percepteur d’impôts. C’est ce qui ressort nettement de ses écrits : 
 
 
-   129 références à l’Ancien Testament, dont 53 citations et 76 allusions ;
-   une généalogie remontant jusqu’à Abraham ;
 
-   plusieurs termes juifs utilisés sans explication ;
 
-   un style, des tournures de phrase, et une manière de penser hébraïque.
 
 
   Les particularités de l’Évangile selon Matthieu sont intimement liées aux besoins de ceux pour qui il écrivait. Le peuple juif du premier siècle murmurait sous l’occupation sévère et cruelle des Romains. Les trois courtes années du ministère de Jésus-Christ avaient profondément perturbé la nation. Son exécution comme criminel mit fin aux espoirs nourris depuis des siècles voulant que Dieu ait enfin envoyé un libérateur politique. La nation se trouvait divisée à son égard ; certains le proclamaient Sauveur, d’autres le dénonçaient comme imposteur. Tous s’interrogeaient sur l’Église, ce nouveau mouvement qui s’amplifiait, et qui accueillait tout le monde, Juifs et païens. En annonçant le Sauveur et son enseignement, Matthieu répondait aux questions brûlantes que posaient ses concitoyens : « Est-il réellement celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? » (voir #Mt 11:3). 
 
3. Thème de l’Évangile : « Voici ton Roi » 
 
Dès le premier verset de son message, Matthieu présente Jésus comme le Christ, ou l’Oint de Dieu, le Roi, le Fils de David tant attendu par son peuple. Le thème de la royauté de Jésus est le fil conducteur du livre. La généalogie du premier chapitre en donne les origines légales. Les mages du chapitre #2$ cherchent celui qui est né Roi des Juifs. La prophétie de #Michée 5:2, annonçant la naissance du grand Roi à Bethléhem, est appliquée au Seigneur Jésus. À plusieurs reprises, Jésus est appelé Fils de David (#9:27, 12:23, 20:30, 31, 21:9, 15, 22:45). Par de nombreuses références au Christ et à son royaume, Matthieu souligne l’aspect royal du caractère et de l’œuvre du Sauveur : le royaume des cieux est proche (#3:2, 4:17, 10:7) ; le royaume des cieux est venu vers vous (#12:28). L’Évangile s’achève avec la déclaration de Jésus : « Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre » (#28:18). Pour commenter l’entrée du Christ à Jérusalem, Matthieu cite la prophétie de #Zacharie 9:9, peut-être la référence la plus frappante sur sa royauté : « Voici ton Roi vient à toi, plein de douceur, et monté sur un âne, sur un ânon, le petit d’une ânesse ». Si ce Roi a déçu les espoirs de plusieurs quant à une délivrance politique et violente de l’oppression romaine, il offre par contre une espérance magnifique à tous ceux, Juifs et païens, prêts à le suivre : un royaume éternel et incorruptible. 
4. Date et composition de l’Évangile selon Matthieu 
 
La question de la date de la parution de l’Évangile selon Matthieu est liée à celle de sa composition et de la constitution des quatre Évangiles. Depuis toujours, on a essayé de savoir lequel des évangélistes avait écrit le premier, et de quelle manière ils avaient procédé pour obtenir leurs renseignements. De la lecture de ces recherches, il reste en réalité peu de certitudes et beaucoup de spéculations. Les passages parallèles entre les Évangiles nous donnent à croire qu’ils avaient accès à des sources communes. Les différences mineures entre les récits nous indiquent qu’il n’y avait pas de collaboration entre eux. Papias, écrivain chrétien de la première moitié du deuxième siècle, mentionne des écrits de Matthieu en langue hébraïque, mais l’existence de tels écrits est loin d’être assurée. Le seul Évangile qui nous reste de sa main est en grec : rien n’indique que ce soit une traduction. Les théories concernant les rapports entre les « synoptiques » (Matthieu, Marc et Luc ; ceux qui se ressemblent le plus) sont très diverses et sont basées pour la plupart sur des suppositions. Puisque ces questions apportent peu à notre compréhension de la Parole de Dieu, et qu’elles sont si peu vérifiables, nous ne les examinerons pas ici. La meilleure description des sources des Évangiles provient de Luc, qui décrit dans son prologue la situation de l’époque, et la façon dont il a procédé pour écrire (#Lu 1:1-4). 
 
   Si nous ne savons pas quels rapports existaient entre les Évangiles, nous pouvons avoir la certitude que celui qui a écrit l’Évangile selon Matthieu était un Juif du premier siècle de notre ère, et qu’il l’a écrit avant la destruction de Jérusalem en 70 après Jésus-Christ. 
 
 
« Il l’appelait "la ville sainte," comme si elle existait toujours (#4:5, 27:53). Il ne mentionne nulle part sa destruction accomplie. De plus, il cite des coutumes juives pratiquées "jusqu’à ce jour" comme si elles restaient ininterrompues et inchangées. Puisque l’Église à l’origine était juive, et que l’Évangile selon Matthieu est essentiellement destiné aux Juifs, il est probable qu’il fut écrit assez tôt. Une date plausible serait entre 50 et 70 de notre ère. » {1} 
 
 
   Le titre, « Évangile selon Matthieu », comme tous les titres des livres du Nouveau Testament d’ailleurs, ne figure pas dans le texte inspiré de la Bible. Mais depuis le début, la tradition chrétienne a reconnu Matthieu, le percepteur mentionné dans #Matthieu 9:9 (appelé également Lévi) et disciple de Jésus, comme auteur de cet ouvrage. Il n’y a aucune raison de le remettre en cause aujourd’hui. L’écrivain est un Juif, accoutumé aux écrits de l’Ancien Testament et à la géographie de la Palestine. Dans son Évangile, plus que dans les autres, nous trouvons des termes financiers. Matthieu fait usage de trois mots qui lui sont propres pour parler d’argent ; lui seul fait mention des talents, une somme très importante que peu en Israël, à l’exception des publicains, avaient l’occasion de toucher. 
  « Il y a aussi des références aux dettes, à la comptabilité, et aux changeurs de monnaie qu’on ne trouve pas ailleurs (sauf pour le mot "dette"), mais qui sont le langage d’un percepteur (#18:23, 24, 27, 25:19, 27). » {2} 
 
   Pour ces raisons entre autres, nous croyons que Matthieu est bien l’auteur de l’Évangile qui porte son nom, et qu’il est bien placé, en tant que disciple de Jésus-Christ pour nous faire connaître notre Sauveur et notre Roi. 
 
PLAN DE L’ÉVANGILE 
 
Le développement du thème de la royauté du Messie se voit dans les grandes divisions de l’Évangile. Nous suivrons généralement l’esquisse formulée par Toussaint, dans son livre, Behold the King. Il indique que Matthieu marque chaque section du texte par la phrase « Après que Jésus eut achevé ces discours… », qu’on retrouve à cinq reprises dans le livre, toujours à la fin d’un assez long discours (#7:28, 11:11, 13:53, 19:1, 26:1). Vu de cette façon, l’Évangile selon Matthieu se divise en 8 grandes sections que nous énumérons ci-dessous : 
 
 
I.    L’incarnation et la préparation du Roi (#1:1-4:25)
 
II.    La charte du Roi (#5:1-7:29)
 
III.    La manifestation du Roi (#8:1-11:1)
 
IV.    Sa réception en Israël (#11:2-13:52)
 
V.    La formation de ses disciples, en Galilée (#13:53-18:35)
 
VI.    La présentation officielle du Roi et son rejet, en Judée (#19:1-25:46)
 
VII.    La crucifixion du Roi (#26:1-27:66)
 
VIII.    La résurrection du Roi (#28:1-20)
 
 
PLAN DÉTAILLÉ 
 
 
I.    L’incarnation et la préparation du Roi (#1:1-4:25)
 
    A.    INCARNATION DU ROI (#1:1-25)
 
        1.    La généalogie du Roi (#1:1-17)
 
        2.    La naissance du Roi (#1:18-25)
 
    B.    ENFANCE DU ROI (#2:1-23)
 
        1.    Visite des mages (#2:1-12)
 
        2.    Fuite en Égypte (#2:13-15)
 
        3.    Massacre d’Hérode (#2:16-18)
 
        4.    Retour à Nazareth (#2:19-23)
 
    C.    PRÉPARATION DU ROI (#3:1-4:11)
 
        1.    Son héraut (#3:1-12)
 
        2.    Son baptême (#3:13-17)
 
        3.    Sa tentation (#4:1-11)
 
    D.    PRÉSENTATION DU ROI (#4:12-25)
 
        1.    Le lieu de son ministère (#4:12-16)
 
        2.    Son message (#4:17)
 
        3.    L’appel de quatre disciples (#4:18-22)
 
        4.    Résumé de son ministère (#4:23-25)
 
II.    La charte du Roi (#5:1-7:29)
 
    A.    L’OCCASION (#5:1, 2)
 
    B.    LES CITOYENS DE SON ROYAUME (#5:3-16)
 
        1.    Leur caractère et leur part dans le royaume (#5:3-12)
 
        2.    Leurs fonctions dans le monde (#5:13-16)
 
    C.    LES PRINCIPES MORAUX DE SON ROYAUME, PAR RAPPORT À LA LOI ET AUX TRADITIONS (#5:17-48)
 
        1.    Confirmation de la loi (#5:17-20)
 
        2.    Le meurtre (#5:21-26)
 
        3.    L’adultère (#5:27-30)
 
        4.    Le divorce (#5:31, 32)
 
        5.    Les serments (#5:33-37)
 
        6.    La vengeance (#5:38-42)
 
        7.    L’amour du prochain (#5:43-48)
 
    D.    LES RÈGLES DE VIE DE SON ROYAUME (#6:1-7:12)
 
        1.    La règle générale (#6:1)
 
        2.    L’aumône (#6:2-4)
 
        3.    La prière (#6:5-15)
 
        4.    Le jeûne (#6:16-18)
 
        5.    Les richesses (#6:19-24)
 
        6.    L’inquiétude (#6:25-34)
 
        7.    L’esprit critique (#7:1-6)
 
        8.    La prière (#7:7-12)
 
    E.    LES AVERTISSEMENTS DU ROI (#7:13-27)
 
        1.    La porte étroite (#7:13, 14)
 
        2.    Les faux prophètes (#7:15-20)
 
        3.    Les fausses professions de foi (#7:21-23)
 
        4.    La parabole des deux maisons (#7:24-27)
 
        F.    LA RÉPONSE DE LA FOULE (#7:28, 29)
 
III.    La manifestation du Roi (#8:1-11:1)
 
    A.    DÉMONSTRATION DE SON AUTORITÉ (#8:1-9:8)
 
        1.    Sur la maladie (#8:1-17)
 
            a.    le lépreux (#8:1-4)
 
            b.    le serviteur du centenier (#8:5-13)
 
            c.    la belle-mère de Pierre (#8:14, 15)
 
            d.    l’accomplissement prophétique (#8:16, 17)
 
        2.    Sur ses disciples (#8:18-22)
 
        3.    Sur la nature (#8:23-27)
 
        4.    Sur le monde des démons - le Gadarénien (#8:28-34)
 
        5.    Sur le péché (#9:1-8)
 
    B.    DÉMONSTRATION DE SA COMPASSION ET DE SA SAGESSE (#9:9-38)
 
        1.    Pour les pécheurs - l’appel de Matthieu (#9:9-13)
 
        2.    Dans les questions religieuses - le jeûne (#9:14-17)
 
        3.    Dans la restitution … 
 
            a.    de la santé (#9:18-22)
 
            b.    de la vie (#9:23-26)
 
            c.    de la vue (#9:27-31)
           
             d.    de la voix (#9:32-35)
 
        4.    Dans sa vision (#9:36-38)
 
    C.    DÉLÉGATION DE SON AUTORITÉ - L’ENVOI DE SES DISCIPLES (#10:1-11:1)
 
        1.    La consécration des douze (#10:1-4)
    
        2.    Leurs responsabilités (#10:5-8)
 
        3.    Leurs provisions (#10:9-15)
 
        4.    Les dangers (#10:16-23)
 
        5.    Leurs attitudes (#10:24-39)
 
            a.    un esprit de courage (#10:24-31)
 
            b.    un esprit de consécration (#10:32, 33)
 
            6.    Les récompenses de l’hospitalité (#10:40-42)
 
IV.    La réception du Roi en Israël (#11:2-13:52)
 
    A.    LE ROI FACE AUX DISCIPLES DE JEAN-BAPTISTE (#11:2-19)
 
        1.    La confirmation du Roi (#11:2-6)
 
        2.    Sa louange de Jean-Baptiste (#11:7-15)
 
        3.    La description de sa réception (#11:16-19)
 
    B.    LE ROI FACE À L’INDIFFÉRENCE (#11:20-30)
 
        1.    Son jugement contre Chorazin et Bethsaïda (#11:20-24)
 
        2.    Son invitation (#11:25-30)
 
    C.    LE ROI FACE À L’OPPOSITION (#12:1-45)
 
        1.    Contestation concernant le sabbat (#12:1-14)
 
            a.    les champs de blé (#12:1-8)
 
            b.    l’homme à la main sèche (#12:9-14)
 
        2.    Contestation concernant le pouvoir du Roi (#12:15-37)
 
            a.    la confirmation prophétique (#12:15-21)
 
            b.    l’accusation des pharisiens (#12:22-24)
 
            c.    la réponse de Jésus (#12:25-37)
 
        3.    Contestation concernant des signes (#12:38-45)
 
    D.    LE ROI FACE À SA FAMILLE (#12:46-50)
 
    E.    SA RÉCEPTION EXPLIQUÉE LES SEPT PARABOLES DU ROYAUME (#13:1-52)
 
        1.    Paraboles présentées à la foule (#13:1-35)
 
            a.    l’occasion (#13:1-3)
 
            b.    le semeur (#13:4-9)
 
            c.    le but des paraboles (#13:10-17)
 
            d.    le semeur expliqué (#13:18-23)
 
            e.    l’ivraie (#13:24-30)
 
            f.    le grain de sénevé (#13:31, 32)
 
            g.    le levain (#13:33)
 
        2.    Paraboles présentées à ses disciples (#13:36-52)
 
            a.    l’ivraie expliquée (#13:36-43)
 
            b.    le trésor caché (#13:44)
 
            c.    la perle (#13:45, 46)
 
            d.    le filet (#13:47-50)
 
            e.    la conclusion (#13:51, 52)
 
            V.    La formation de ses disciples, en Galilée (#13:53-18:35)
 
    A.    RÉACTIONS FACE À JÉSUS (#13:53-14:12)
 
        1.    L’incrédulité à Nazareth (#13:53-58)
 
        2.    L’opposition d’Hérode (#14:1-12)
 
    B.    RETRAITE DE JÉSUS - DANS UN LIEU DÉSERT (#14:13-36)
 
        1.    Multiplication des pains - les 5 000 (#14:13-21)
 
        2.    Jésus marchant sur les eaux (#14:22-33)
 
        3.    Ministère à Génésareth (#14:34-36)
 
    C.    ENSEIGNEMENT SUR LA TRADITION (#15:1-20)
 
        1.    La confrontation aux pharisiens (#15:1-9)
 
        2.    L’instruction aux disciples (#15:10-20)
 
    D.    DEUXIÈME RETRAITE DE JÉSUS - LA FEMME CANANÉENNE (#15:21-28)
 
    E.    LEÇONS SUR LA FOI, L’INTELLIGENCE SPIRITUELLE (#15:29-16:12)
 
            1.    Multiplication des pains - les 4 000 (#15:29-39)
    
        2.    Le discernement des temps (#16:1-4)
 
        3.    Le levain des pharisiens (#16:5-12)
 
    F.    RÉVÉLATIONS DE JÉSUS (#16:13-17:13)
 
        1.    Sur sa personne (#16:13-17)
 
        2.    Sur l’Église (#16:18-20)
 
        3.    Sur sa mort (#16:21-27)
 
        4.    Sur la gloire de son royaume (#16:28-17:13)
 
    G.    ENSEIGNEMENT DE JÉSUS SUR …  (#17:14-18:35)
 
        1.    La foi (#17:14-21)
 
        2.    Sa mort (#17:22, 23)
 
        3.    Les tributs (#17:24-27)
 
        4.    L’humilité (#18:1-4)
 
        5.    Les scandales (#18:5-9)
 
        6.    Le mépris (#18:10-14)
 
        7.    La communion fraternelle (#18:15-20)
 
        8.    Le pardon (#18:21-35)
 
VI.    Présentation officielle du Roi et son rejet, en Judée (#19:1-25:46)
 
    A.    JÉSUS SUR LE CHEMIN DE JÉRUSALEM (#19:1-20:34)
 
        1.    Discussion sur le mariage (#19:1-12)
 
        2.    La venue de petits enfants (#19:13-15)
 
        3.    Lejeune homme riche (#19:16-26)
 
        4.    Les récompenses de Dieu (#19:27-20:28)
 
            a.    la promesse de Jésus (#19:27-30)
 
            b.    la parabole des ouvriers (#20:1-16)
 
            c.    le rappel de la nécessité de sa mort (#20:17-19)
 
            d.    la demande des fils de Zébédée (#20:20-28)
 
        5.    La guérison des aveugles de Jéricho (#20:29-34)
 
    B.    ENTRÉE À JÉRUSALEM - PRÉSENTATION OFFICIELLE DU ROI (#21:1-22)
 
        1.    L’entrée triomphale (#21:1-9)
 
        2.    La purification du Temple (#2:10-17)
 
        3.    Le figuier maudit (#21:18-22)
 
    C.    À JÉRUSALEM REJET DU ROI PAR SA NATION (#21:23-22:46)
 
        1.    Le refus de l’autorité de Jésus (#21:23-22:14)
 
            a.    le conflit d’autorité (#21:23-27)
 
            b.    la parabole des deux fils (#21:28-32)
 
            c.    la parabole des vignerons (#21:33-46)
 
            d.    la parabole des noces (#22:1-14)
 
        2.    Les pièges contre Jésus (#22:15-40)
 
            a.    le piège des Hérodiens (#22:15-22)
 
            b.    le piège des sadducéens (#22:23-33)
 
            c.    le piège des pharisiens (#22:34-40)
 
        3.    La revanche de Jésus (#22:41-46)
 
    D.    LE JUGEMENT PRONONCÉ PAR LE ROI (#23:1-36)
 
        1.    Les admonitions à la foule (#23:1-12)
 
        2.    Les malédictions contre les scribes et les pharisiens (#23:13-36)
 
        3.    Les lamentations sur la ville (#23:37-39)
 
    E.    LES PROPHÉTIES DU ROI (#24:1-25:46)
 
        1.    L’occasion (#24:1-3)
 
        2.    Description générale de la fin des âges (#24:4-14)
 
        3.    La grande tribulation (#24:15-28)
 
        4.    La venue du Fils de l’Homme (#24:29-31)
 
        5.    Admonitions par paraboles (#24:32-25:30)
 
            a.    le figuier (#24:32-35)
 
            b.    les temps de Noé (#24:36-41)
 
            c.    le maître de la maison (#24:42-44)
 
            d.    le serviteur fidèle et prudent (#24:45-51)
 
            e.    les dix vierges (#25:1-13)
 
            f.    les talents (#25:14-30)
 
        6.    Le jugement des nations (#25:31-46)
 
VII.    La crucifixion du Roi (#26:1-27:66)
 
    A.    LES PRÉPARATIFS (#26:1-46)
 
        1.    L’annonce par Jésus (#26:1, 2)
 
        2.    Le complot de ses ennemis (#26:3-5)
 
        3.    L’onction à Béthanie (#26:6-13)
 
        4.    La trahison de Judas (#26:14-16)
 
        5.    La préparation de la Pâque (#26:17-19)
 
        6.    Le dévoilement de Judas (#26:20-25)
 
        7.    La sainte cène (#26:26-29)
 
        8.    La prédiction du reniement de ses disciples (#26:30-35)
 
        9.    L’agonie à Gethsémané (#26:36-46)
 
    B.    L’ARRESTATION DE JÉSUS (#26:47-56)
 
    C.    LES PROCÈS CONTRE JÉSUS (#26:57-27:25)
 
        1.    Chez Caïphe (#26:57-68)
 
        2.    Les reniements de Pierre (#26:69-75)
 
        3.    Le remords de Judas (#27:1-10)
 
        4.    Devant Pilate (#27:11-25)
 
    D.    LA CRUCIFIXION DU ROI (#27:26-66)
 
        1.    Les outrages des soldats (#27:26-31)
 
        2.    Au lieu du crâne (#27:32-38)
 
        3.    Les moqueries (#27:39-44)
 
        4.    Sa mort (#27:45-50)
 
        5.    Les signes surnaturels (#27:51-54)
 
        6.    Son enterrement (#27:55-61)
 
        7.    Le tombeau scellé (#27:62-66)
 
VIII.    La résurrection du Roi (#28:1-20)
 
    A.    LES FEMMES DEVANT LE SÉPULCRE VIDE (#28:1-7)
 
    B.    L’APPARITION AUX FEMMES (#28:8-10)
 
    C.    LES ARRANGEMENTS DES PRINCIPAUX SACRIFICATEURS (#28:11-15)
 
    D.    L’APPARITION AUX DISCIPLES EN GALILÉE - LE MANDAT FINAL DU ROI (#28:16-20)
 
 
 ————  
 
{1} Toussaint Stanley, Behold the King, Multnomah Press, Portland, Oregon, page 333. 
{2} Scroggie Graham, A Guide to the Gospels, London, 1948, page 257. 
 
* * * 
 
CHAPITRE 1 
 
L’INCARNATION ET LA PRÉPARATION DU ROI 
 
Matthieu 1.1 - 4.25 
 
 
I.    L’incarnation et la préparation du Roi (#1:1-4:25)
 
    A.    INCARNATION DU ROI (#1:1-25)
        1.    La généalogie du Roi (#1:1-17)
 
        2.    La naissance du Roi (#1:18-25)
 
    B.    ENFANCE DU ROI (#2:1-23)
 
        1.    Visite des mages (#2:1-12)
 
        2.    Fuite en Égypte (#2:13-15)
 
        3.    Massacre d’Hérode (#2:16-18)
 
    4.    Retour à Nazareth (#2:19-23)
 
    C.    PRÉPARATION DU ROI (#3:1-4:11)
 
        1.    Son héraut (#3:1-12)
 
        2.    Son baptême (#3:13-17)
 
        3.    Sa tentation (#4:1-11)
 
    D.    PRÉSENTATION DU ROI (#4:12-25)
 
        1.    Le lieu de son ministère (#4:12-16)
 
        2.    Son message (#4:17)
 
        3.    L’appel de quatre disciples (#4:18-22)
 
        4.    Résumé de son ministère (#4:23-25)
 
 
A. L’INCARNATION DU ROI (1.1-25) 
 
1. La généalogie : 1.1-17 
 
      #1 : Généalogie de Jésus-Christ, fils de David, fils d’Abraham.
 
 
   Ce passage ouvre le Nouveau Testament. Première parole de Dieu après 400 ans de silence. Au premier abord, on pourrait s’étonner d’y voir une généalogie. Mais en fait, la question de son ascendance était primordiale pour celui qui attendait le Messie. À plusieurs reprises, les prophètes avaient annoncé qu’il serait de la postérité d’Abraham et qu’il sortirait de la racine de David. 
 
   La première phrase de Matthieu, qui omet Joseph, le plus proche parent de Jésus pour aller directement à David et à Abraham, résume en quelque sorte tout l’enseignement de l’Ancien Testament concernant celui qui devait venir pour régner sur Israël. Aux deux hommes mentionnés, Dieu avait promis un successeur exceptionnel : à David, un Fils qui régnerait éternellement sur son trône, avec justice et équité, amenant la paix à la nation juive (#2S 7:12-16, Esa 11:1-10 ; etc.) ; à Abraham, une postérité qui apporterait la bénédiction universelle (#Ge 12:3). Jésus-Christ est la descendance promise, la réalisation de tous les espoirs de ceux qui sondaient les Écritures. 
 
   Dès le début, remarquons la fidélité de Dieu à sa parole. Ce point n’était pas encore clair au temps d’Abraham. Il n’a vu les promesses divines accomplies que tardivement et partiellement dans la naissance de son fils Isaac. David aussi est mort sans connaître la réalisation des prophéties faites concernant sa postérité. 
 
   Il a fallu des siècles avant que ce Fils ne naisse, avant que Dieu ne réalise ce qu’il avait dit. S’il tarde dans l’accomplissement de ses promesses pour des raisons qui lui sont connues, nous pouvons néanmoins être sûrs que tout ce qu’il a dit s’exécutera immanquablement. 
 
 
http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact