EXODE 2 : 1 À 25 + ***EXODUS 2 : 1 à 25 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

12/06/2015 11:59

EXODE 2 : 1 À 25 + ***

1 ¶  Un homme de la maison de Lévi avait pris pour femme une fille de Lévi.

2:1-2 Puisque Moïse est né après le décret général de 1:22, vers 1525 av. J.-C., son promulgateur dut être Thoutmosis Ier.

2  Cette femme devint enceinte et enfanta un fils. Elle vit qu’il était beau, et elle le cacha pendant trois mois.

3  Ne pouvant plus le cacher, elle prit une caisse de jonc, qu’elle enduisit de bitume et de poix ; elle y mit l’enfant, et le déposa parmi les roseaux, sur le bord du fleuve.

2:3-4 Le soin pris à construire une caisse, à la faire flotter près du lieu de baignade de la famille royale puis à poster sa fille en surveillance indique, chez la mère de Moïse, l’espoir d’un événement positif pour son enfant.

4  La sœur de l’enfant se tint à quelque distance, pour savoir ce qui lui arriverait.

5 ¶  La fille de Pharaon descendit au fleuve pour se baigner, et ses compagnes se promenèrent le long du fleuve. Elle aperçut la caisse au milieu des roseaux, et elle envoya sa servante pour la prendre.

La fille de Pharaon. Peut-être, Hatshepsout; dans tous les cas, c’est une princesse que Dieu utilisa providentiellement pour passer outre le décret de mort du Pharaon et protéger la vie du dirigeant qu’il avait choisi pour les Israélites.

6  Elle l’ouvrit, et vit l’enfant: c’était un petit garçon qui pleurait. Elle en eut pitié, et elle dit : C’est un enfant des Hébreux !

7  Alors la sœur de l’enfant dit à la fille de Pharaon : Veux-tu que j’aille te chercher une nourrice parmi les femmes des Hébreux, pour allaiter cet enfant ?

8  Va, lui répondit la fille de Pharaon. Et la jeune fille alla chercher la mère de l’enfant.

9  La fille de Pharaon lui dit : Emporte cet enfant, et allaite-le-moi ; je te donnerai ton salaire. La femme prit l’enfant, et l’allaita.

10  Quand il eut grandi, elle l’amena à la fille de Pharaon, et il fut pour elle comme un fils. Elle lui donna le nom de Moïse, car, dit-elle, je l’ai retiré des eaux.

pour elle comme un fils. En tant que « fils », Moïse bénéficia forcément des privilèges réservés à la noblesse, mais aucun d’eux ne le persuada de renoncer à ses véritables origines. En revanche, comme le dit le N.T., sa maturité spirituelle était telle qu’une fois adulte, il « refusa d’être appelé fils de la fille de Pharaon » (#Hé 11:24). A cette époque, l’éducation dispensée à la cour impliquait l’apprentissage de la lecture, de l’écriture, des mathématiques et peut-être d’une langue ou plus de Canaan. Moïse a certainement aussi pratiqué différents sports de plein air, comme le tir à l’arc et l’équitation, les sports préférés de la cour sous la 18e dynastie.

11 ¶  En ce temps-là, Moïse, devenu grand, se rendit vers ses frères, et fut témoin de leurs pénibles travaux. Il vit un Égyptien qui frappait un Hébreu d’entre ses frères.

Moïse, devenu grand. Le récit passe sous silence tous les détails de la vie de Moïse en tant que fils adoptif d’une princesse avant l’événement qui conduisit à sa fuite en Madian.

2:11-12, 16-21 Deux injustices soulevèrent l’indignation de Moïse, avec différentes conséquences: l’une entraîna son départ du foyer parce qu’il avait tué un Égyptien qui frappait un Israélite; l’autre le conduisit dans un nouveau foyer parce que, en tant qu’Égyptien, il avait aidé les filles de Réuel et l’amena à se marier. Réuel et sa famille découvrirent sans doute rapidement que Moïse n’était pas vraiment égyptien.

12  Il regarda de côté et d’autre, et, voyant qu’il n’y avait personne, il tua l’Égyptien, et le cacha dans le sable.

13  Il sortit le jour suivant ; et voici, deux Hébreux se querellaient. Il dit à celui qui avait tort : Pourquoi frappes-tu ton prochain ?

14  Et cet homme répondit : Qui t’a établi chef et juge sur nous ? Penses-tu me tuer, comme tu as tué l’Égyptien ? Moïse eut peur, et dit : Certainement la chose est connue.

Cf. #Ac 7:27-28, #Ac 7:35.

15  Pharaon apprit ce qui s’était passé, et il cherchait à faire mourir Moïse. Mais Moïse s’enfuit de devant Pharaon, et il se retira dans le pays de Madian, où il s’arrêta près d’un puits.

Madian. Les Madianites, issus d’Abraham et Ketura (#Ge 25:1-4), s’installèrent dans la péninsule d’Arabie le long de la côte orientale du golfe d’Akaba.

16 ¶  Le sacrificateur de Madian avait sept filles. Elles vinrent puiser de l’eau, et elles remplirent les auges pour abreuver le troupeau de leur père.

17  Les bergers arrivèrent, et les chassèrent. Alors Moïse se leva, prit leur défense, et fit boire leur troupeau.

18  Quand elles furent de retour auprès de Réuel, leur père, il dit : Pourquoi revenez-vous si tôt aujourd’hui ?

Réuel. Aussi appelé Jéthro (#Ex 3:1). Il peut avoir été un adorateur du vrai Dieu (cf. #Ex 18:12-23), même s’il était aussi le sacrificateur de Madian.

19  Elles répondirent : Un Égyptien nous a délivrées de la main des bergers, et même il nous a puisé de l’eau, et a fait boire le troupeau.

20  Et il dit à ses filles : Où est-il ? Pourquoi avez-vous laissé cet homme ? Appelez-le, pour qu’il prenne quelque nourriture.

21  Moïse se décida à demeurer chez cet homme, qui lui donna pour femme Séphora, sa fille.

2:21-23 Le récit omet les détails insignifiants de cette période de 40 ans, se contentant de mentionner le nouveau foyer et la nouvelle famille de Moïse, jusqu’au moment où celui-ci est appelé à retourner vers son peuple.

22  Elle enfanta un fils, qu’il appela du nom de Guerschom, car, dit-il, j’habite un pays étranger.

23 ¶  Longtemps après, le roi d’Égypte mourut, et les enfants d’Israël gémissaient encore sous la servitude, et poussaient des cris. Ces cris, que leur arrachait la servitude, montèrent jusqu’à Dieu.

2:23-25 Les souffrances imposées à Israël engendrèrent finalement un cri collectif pour réclamer la délivrance. La réaction de Dieu est résumée en quatre verbes: « entendit », « se souvint », « regarda » et « eut compassion ». La réponse était en route.

24  Dieu entendit leurs gémissements, et se souvint de son alliance avec Abraham, Isaac et Jacob.

se souvint de son alliance. L’alliance unilatérale que Dieu avait conclue avec Abraham (#Ge 12:1-3 ; #Ge 15:1-21 ; #Ge 17:1-22), puis confirmée à Isaac (#Ge 26:2-5) et à Jacob (#Ge 28:10-15 ; #Ge 35:9-15), promettait aux descendants de ces patriarches un territoire précis et géographiquement identifiable. Elle annonçait aussi qu’à travers eux le monde serait béni.

25  Dieu regarda les enfants d’Israël, et il en eut compassion.

 

EXODUS 2 : 1 à 25 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

1 ¶ A man of the house of Levi, and took to wife a daughter of Levi.

2: 1-2 Since Moses was born after the general decree of 1:22, around 1525 BC. AD, its promulgator Thutmose I had to be.

2 The woman conceived and bore a son. She saw that he was beautiful, she hid him for three months.

3 No longer able to hide him, she took an ark of bulrushes, and daubed it with bitumen and pitch; and she put the child, and laid it in the reeds by the river.

2: 3-4 The care taken to build a case, the floating near the bathing place of the royal family and then to post its monitoring daughter says, the mother of Moses, the hope of a positive event her child.

4 And his sister stood at a distance, to know what would happen to him.

¶ 5 The daughter of Pharaoh came down to the river to bathe, and her maidens walked along the river. She saw the basket among the reeds and sent her maid to fetch it.

Pharaoh's daughter. Perhaps, Hatshepsut; in all cases, it is a princess that God providentially used to override the Pharaoh's death decree and protect the life of the officer he had chosen for the Israelites.

6 She opened it and saw the child: he was a little boy who was crying. She had compassion on him, and said: He is a child of the Hebrews!

7 And the child's sister said to Pharaoh's daughter: 'Do you want me to get you a nurse of the Hebrew women to nurse the child?

8 Go, replied the daughter of Pharaoh. And the girl went to get the child's mother.

9 And Pharaoh's daughter said to her, Take this child and nurse him for me; I will pay you. The woman took the child and nursed him.

10 When he had grown up, she brought him to Pharaoh's daughter, and he became her son. She named him Moses, for she said, I out of the water.

for her son. As a "son," Moses necessarily benefited from the privileges reserved for the nobility, but none of them persuaded him to give up his true origins. However, as stated in the NT, spiritual maturity was such that once adult, he "refused to be called the son of Pharaoh's daughter" (# Heb 11:24). At that time, the education given to court involved the learning of reading, writing, mathematics, and perhaps one or more languages ​​of Canaan. Moses certainly also practiced various outdoor sports, such as archery and horse riding, the favorite sports of the court in the 18th Dynasty.

11 ¶ In those days, when Moses was grown, he went out to his brethren and looked on their burdens. He saw an Egyptian beating a Hebrew, one of his brothers.

Moses was grown. The story ignores all the details of the life of Moses as the adopted son of a princess before the event which led to his flight to Midian.

2: 11-12, 16-21 Two injustice aroused the indignation of Moses, with different consequences: one led to his departure from home because he had killed an Egyptian beating an Israelite; the other led him to a new home because, as an Egyptian, he helped the daughters of Reuel and brought him to marry. Reuel and his family probably discovered quickly that Moses was not really Egyptian.

12 He looked this way and that, and seeing no one, he killed the Egyptian and hid him in the sand.

13 He went out the next day; and behold, two Hebrews quarreling. He said to him who did the wrong, Why do you strike your neighbor?

14 And he said, Who made thee ruler and judge over us? Do you kill me as you killed the Egyptian? Moses feared, and said, Surely this thing is known.

See #AC 7: 27-28, 7:35 #AC.

15 Pharaoh heard what had happened, and he sought to kill Moses. But Moses fled from before Pharaoh, and dwelt in the land of Midian, where he sat down by a well.

Midian. The Midianites, from Abraham and Keturah (#Ge 25: 1-4), settled in the Arabian Peninsula and along the eastern coast of the Gulf of Aqaba.

16 ¶ Now the priest of Midian had seven daughters. They came and drew water, and filled the troughs to water their father's flock.

17 And the shepherds came and drove them away. But Moses stood up and helped them, and watered their flock.

18 And when they came to Reuel their father, he said, Why are you back so early today?

Reuel. Also called Jethro (#Ex 3: 1). It may have been a worshiper of the true God (cf. #Ex 18: 12-23), although he was also the priest of Midian.

19 they said, An Egyptian delivered us from the hand of the shepherds, and moreover he drew water for us and watered the flock.

20 And he said to his daughters, Where is he? Why have you left the man? Call him, that he may eat bread.

21 Moses was content to dwell with the man, he gave Moses Zipporah his daughter.

2: 21-23 The story omits the insignificant details of this 40-year period, merely mention the new home and the new family of Moses, until he is called to return to his people.

22 She bore a son, and he called his name Gershom: for he said, I live in a foreign country.

¶ 23 After a long time the king of Egypt died: and the children of Israel sighed because of the bondage, and cried out. These cries that tore their servitude, came up to God.

2: 23-25 ​​The suffering imposed on Israel finally engendered a collective cry to demand delivery. God's response is summarized in four verbs: "heard", "remembered", "watched" and "had compassion". The answer was underway.

24 God heard their groaning, and remembered his covenant with Abraham, Isaac and Jacob.

remembered his covenant. The unilateral covenant that God made with Abraham (#Ge 12: 1-3; #Ge 15: 1-21; #Ge 17: 1-22), and confirmed to Isaac (#Ge 26: 2-5) and Jacob (#Ge 28: 10-15; #Ge 35: 9-15), promised to the descendants of the patriarchs a specific territory, geographically identifiable. It also announced that through them the world would be blessed.

25 And God looked upon the children of Israel, and he had compassion.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact